Lieu mythique créé en 1969 par Raymond FRANCHETTI, Premier Danseur puis Directeur de la Danse à l’Opéra de Paris.
Il a été fréquenté par tous les grands danseurs français et internationaux, toutes les Etoiles de l’Opéra de Paris et du Monde entier tels que :

 

Margot-FONTEYNMargot FONTEYN, extrait de sa biographie

Née Margaret Hookham à Reigate, dans le Surrey, elle épousa Roberto Arias, diplomate sud-américain originaire du Panama. Dans les années 1940, elle dansa avec Robert Helpmann, ce qui donna lieu à une relation extrêmement prolifique. Leurs tournées durèrent plusieurs années.

Lorsque Rudolf Noureev passe à l’Ouest en 1961, Fonteyn alors âgée de 42 ans, l’invite à Londres et deviendra plus tard sa partenaire jusqu’à ce qu’elle prenne sa retraite. Ils furent même à l’écran dans une version filmée du ballet Le Lac des cygnes …
Source et suite : Wikipédia

 

Rudolf-NOUREEVRudolf NOUREEV,extrait de sa biographie

Ouvrage de Rudolf Noureev
Nureyev : an autobiography, Londres, Hodder & Stoughton, 1962, New York, Dutton, 1963. Avec une introduction d’Alexander Bland.

Ouvrages sur Rudolf Noureev
– Olga Maynard, Nureyev : the man and the myth, Dana Publishing, 1973
– John Percival, Nureyev : aspects ot the dancer, Putnam’s sons, 1975
– Jurgen Vollmer et John Devere, Nureyev in Paris, Modernismo Publications, 1975
– Alexander Bland, Noureïev,Julliard, 1976, et Portrait d’un film : Noureïev-Valentino, Ed du Chêne, 1977
– Mario Bois, Noureïev, Ed. Plume, 1993
– Howard Brown, Noureïev, Phaidon (diff. Flammarion), 1993
– Peter Watson, Nureyev : a biography, Hodder & Stoughton, 1994
– Otis Stuart, Perpetual motion : the public and private lifes of Rudolph Nureyev, Simon & Schuster, 1995 …
Source et suite : Wikipédia

 

Mikhall-BARYSHNIKOVMikhaïl BARYSHNIKOV, extrait de sa biographie

Mikhaïl Nikolaïevitch Barychnikov est un danseur, chorégraphe et acteur d’origine russe naturalisé américain. Il est fréquemment cité aux côtés de Vaslav Nijinski et de Rudolf Noureev comme étant l’un des danseurs les plus importants du XXe siècle.

Après un début prometteur au Théâtre Kirov, il part pour le Canada en 1974 où il danse au sein de diverses compagnies en tant que danseur libre, puis il intègre le New York City Ballet comme danseur principal. Il y apprend la dynamique des mouvements de George Balanchine puis devient directeur artistique de l’American Ballet Theatre.
Source et suite : Wikipédia

Il a été le Temple de la Danse Classique pendant les 30 dernières années.

Aujourd’hui, il est consacré à la Danse sous toutes ses formes et mis à la disposition de tous les professionnels de ce métier :
– Sous forme de cours de danse toutes disciplines confondues, dispensés par des professeurs de renom.
– Sous forme de location de salles de danse, loges d’artistes pour des castings, des répétitions, des photos, des défilés etc.

 

À la disparition de Raymond FRANCHETTI en 2003, ce lieu a été rebaptisé :

« Académie des Arts Chorégraphiques Raymond FRANCHETTI »

 

img3177Raymond FRANCHETTI, extrait de sa biographie :

Raymond Franchetti est un danseur né à Aubervilliers en 1921 et décédé à Marseille le 15 janvier 2003.
Formé par Gustave Ricaux, il débute en 1936 à l’Opéra russe à Paris. Il danse aux Ballets de la Jeunesse, au Théâtre de Lille, aux Ballets de Monte-Carlo et pour le marquis de Cuevas. En 1947, il entre au Ballet de l’Opéra de Paris et devient premier danseur en 1954, brillant dans les rôles de caractère. En 1963, il est professeur à l’École de danse et ouvre un cours privé qui devient l’un des plus réputés où de nombreux danseurs, comme Rudolf Noureev ou Mikhaïl Barychnikov, viennent prendre leurs classes.
Il est le père du danseur étoile Jean-Pierre Franchetti.
Directeur de la danse à l’Opéra de 1972 à 1977, il remplace la soirée hebdomadaire du mercredi par des séries de spectacles, rétablit des examens annuels volontaires, instaure les échanges d’artistes, l’enregistrement vidéo des spectacles et la création d’un groupe expérimental. Il nomme Claude Bessy à la direction de l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris. Une émission lui a été consacrée durant l’été 2005 sur la chaîne Mezzo : La leçon de danse de Raymond Franchetti.
Source et suite : Wikipédia